Capture-1

Un billet d’humeur, publiée par la revue Diacritik, que je remercie pour cette tribune.

Extrait :

Quand des militants d’extrême droite disent avoir « raccompagné » des migrants à la frontière franco-italienne et que le parquet de Gap doit classer l’enquête sans suite faute « d’infraction constatée », et ce en une petite semaine, on se frotte les yeux d’incrédulité. Pourtant, l’information est bien là, ce n’est pas même une « mauvaise blague ».

Les traitements des blocages dans les universités, les discours anti-grévistes, anti-zadistes, anti-migrant.e.s, les rhétoriques criminalisantes à l’encontre des bénéficiaires des minima sociaux ou encore des chômeurs et chômeuses, seraient justifiés par des « infractions constatées ». Non pas par la Justice mais par le renouveau d’un certain ordre moral quand on voit l’État faire du baisemain au Clergé sur le dos d’une partie du Tiers État.

Lire la suite sur Diacritik : https://diacritik.com/2018/04/28/le-xxie-siecle-sera-t-il-celui-des-nationalismes-des-rebellions-ou-des-petits-riens-du-tout-par-karine-solene-espineira/

 

Publicités